Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Olivier ANDRAU - le blog

Olivier ANDRAU - le blog

Blog politique. Expression d'un élu de Gauche de La Seyne-sur-mer, Var, République Française.

À tous ceux qui pensent que c'est impossible. Épisode IV : un nouvel espoir.

À tous ceux qui pensent que c'est impossible. Épisode IV : un nouvel espoir.

Vendredi dernier a eu lieu à La Seyne-sur-mer le premier rassemblement de « Debout la Gauche ! ». Cette initiative a réuni plus de 150 personnes à la bourse du travail. Il y avait des militants de différents bords politiques, communistes, écologistes, socialistes, citoyens et républicains, des élus de différentes villes de la région PACA, mais pas seulement. Il y avait aussi des citoyens sans cartes, qui l’ont rendu ou qui n’en ont jamais eu. Bref c’était un petit morceau de République, un groupe de citoyens qui s’étaient rassemblés pour travailler, dont la majorité se sent aujourd’hui orpheline de la Gauche dans la Région et plus généralement en France.

Le Maire de la commune, Marc Vuillemot, nous a accueilli par un discours chaleureux mais grave par le bilan dont il a fait état :

"Aucun député et un seul sénateur, socialiste mais ne siégeant pas avec les socialistes, sur douze parlementaires représentant plus d'un million d'habitants.

Plus aucun un élu régional. Plus aucun un élu départemental.

Dix maires de gauche, dont seulement cinq élus "sur leur étiquette" (2 au PS, 2 au PCF et 1 au MRC) pour les 67 communes de plus de 3000 habitants. Un seul dans les 24 communes de plus de 10000 habitants où vit 70% de la population.

Voilà le tableau bien sombre de l'état de la représentation de la gauche et de l'écologie dans le Var qui vous accueille ce soir.

Alors, arrêtons de parler de droite extrême et d'extrême droite, de fustiger, blâmer, anathémiser. Parlons simplement aux gens, écoutons-les. Ils nous interpellent sur la formation, l'insertion et l'emploi, sur le droit au logement, sur l'insécurité ressentie, sur les enjeux du développement durable. Ils ont des idées, ils sont critiques, peut-être un peu plus grincheux et tapageurs qu'ailleurs, mais riches de leurs allants pour l'échange et la confrontation. Nourrissons-nous des cris exigeants de notre peuple. »

Cette initiative questionne et suscite parfois des inquiétudes. Certains y voient du jeunisme, d’autres un manque de loyauté aux partis, d’autres encore une division quand ce n’est pas une utopie naïve. Et je regrette, pour certains d’entre eux qui sont souvent prompts à critiquer mais peu à même de proposer, que ces derniers ne soient juste pas venus vendredi dernier pour au moins voir avant de juger. Mais ouf, ils sont bien peu nombreux et ils se trompent car cette initiative c’est tout l’inverse de leurs peurs.

« Debout la Gauche ! » posait des interrogations avant cette soirée car il s’agit d’un objet politique nouveau : ni parti, ni courant, ni « think-tank », il s’agit d’une initiative ouverte qui vise à rassembler tous ceux qui se sentent concernés par la politique et qui ne se reconnaissent pas forcément dans les partis mais aussi les militants encartés qui souhaitent sortir de leur « chapelle » pour tisser des liens avec l’autre et construire ensemble ; pas à coté, pas au dessus, mais ENSEMBLE. Je le définirais volontiers comme un « système d’échange local d’intelligence collective ».

Heureusement cette soirée nous a réservé de belles surprises et surtout a fait renaitre un espoir. Nombreuses ont été les prises de paroles, les critiques et les propositions. Alors certes c’est parfois un peu « parti dans tous les sens », mais tant mieux. Il a été question du fond comme de la méthode, du local comme du national, du rôle des élus comme celui des citoyens.

Qu’en est il sorti ? D’abord, oui cette initiative porte une dynamique d’opposition à la nouvelle présidence conservatrice de la région PACA. Mais c’est aussi une motivation à ne pas subir et puis surtout le premier fruit d’un travail collectif.

« Debout la Gauche ! » va mettre en place une plateforme web pour permettre à chacun de proposer, comme on dit aujourd’hui de co-construire, avec ses moyens, avec son envie.

Ensuite, une proposition a été retenue pour créer des cercles locaux, afin de décliner ces espaces d’écoute et de parole citoyen dans les quartiers, les communes, partout où les citoyens souhaitent s’exprimer.

Et puis c’est aussi le projet de la rédaction collective et progressive d’un recueil de propositions de « debout la Gauche ! » qui aura vocation dans un temps plus long à nourrir la réflexion de tous, notamment des militants politiques à partir des analyses citoyennes. Je vous livre dans la photo qui illustre ce billet les premiers jets qui ont fusé vendredi soir, ils sont une première base prometteuse à notre travail.

Je remercie ceux qui sont venus travailler ensemble, modestement mais sincèrement à un avenir meilleur dans le Var et en Provence-Alpes-Côte-D’azur. Maintenant au travail !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article